Améliorer son tableau de bord : indicateurs, outils et action

Écrit  par   le 22 Oct 2012  dans Analytics, Stratégie de contenu   

Même si la plupart des organisations reconnaissent l’importance de l’analytique, peu utilisent les données de façon à améliorer leurs résultats. Le coeur du problème est l’incapacité à déterminer et surtout communiquer les bons indicateurs qui ont un impact sur les performances de l’organisation.

Une solution facile et bien connue pour rassembler nos indicateurs : un tableau de bord. En plus, Google Analytics permet maintenant d’en créer 20 par profil. Seulement, il faut prioriser les indicateurs, parce que vous ne serez pas plus avancé si vous créez 20 différents tableaux de bord!

Choisir les bons indicateurs

En voulant tout mesurer, on finit par perdre de vue l’essentiel. On se retrouve avec trop d’indicateurs et on prend des décisions sur des données plus ou moins importantes.

Un point de départ pour trouver le bon indicateur est de mettre au mur les objectifs de l’organisation et d’y rattacher un indicateur. Nous appelons ça un atelier KPI. Normalement, nous priorisons 5 objectifs et nous jumelons 2 indicateurs par objectif.

Quelles sont les caractéristiques d’un bon indicateur? Il doit répondre aux critères SMART suivants :

  • Significatif : il doit être clair et compris par tous.
  • Mesurable : il doit être quantifiable (chiffre ou pourcentage).
  • Atteignable : il doit être réaliste dans le contexte d’affaire de l’organisation.
  • Responsable : un responsable est attitré à chaque indicateur.
  • Temporellement défini : il doit être limité dans le temps.

Structurer un tableau de bord selon vos objectifs 

Toujours selon vos objectifs d’affaires, vous pouvez créer plusieurs tableaux de bord et classer vos indicateurs selon des thèmes précis. Pas besoin de solutions sur mesure, avec Google Analytics vous pouvez faire tout ça.

Quelques exemples :

  • Tableau de bord (SEO) : visites provenant des moteurs de recherche, mots clés génériques (sans la marque de l’organisation), etc.
  • Tableau de bord (ventes) : nombre de transactions, revenus en lignes, noms des produits achetés, etc.
  • Tableau de bord (campagnes marketing) : visites provenant des campagnes, taux de conversion des campagnes, coût d’acquisition, etc.

Bâtir un tableau de bord sur mesure 

Google fournit depuis longtemps un API qui vous permet de bâtir une interface utilisant les données Google Analytics. Par contre, ça demande un savoir-faire technique et une connaissance de la documentation.

Google Code Analytic 

Google a publié récemment une nouvelle librairie en collaboration avec des étudiants de l’Université de Californie. Elle tire parti de l’API Google Analytics afin de créer des tableaux de bord en 3 étapes faciles.

Easy Dashboard Library 

Du côté du Québec, Stéphane Guérin a créé un outil de tableaux de bord personnalisés à partir des données de Google Analytics. Vous pouvez donc combiner vos indicateurs Google Analytics, publicités Facebook, campagnes Google Adwords, et créer un tableau de bord sur mesure et facile à consulter.

Dash this 

Utiliser Google Docs (maintenant Google Drive)

Vous pouvez facilement extraire les données de Google Analytics et en faire un fichier Google Docs sur lequel vous pourrez y ajouter d’autres indicateurs pertinents, par exemple des données « internes ». Plusieurs organisations possèdent des données complémentaires à Google Analytics, comme le nombre d’appels téléphoniques provenant du Web et les revenus hors Web. En créant un fichier Google Docs, vous importez les données Google Analytics que vous voulez et vous complétez avec les données internes pertinentes pour tracer un portrait global de la situation.

Pour faciliter votre tâche, Google a ajouté un script à sa librairie Google Docs « Google Analytics Report Automation (magic) ». Pas besoin d’ajouter des lignes de code, simplement suivre les instructions dans le vidéo du lien suivant :

Automate Google Analytics Reporting using Google Apps Script 

Proposer toujours une action 

Si vous voulez que vos données soient comprises et considérées par vos patrons ou clients, vous devez fournir non seulement des données, mais de l’information qui incitera à l’action. Même s’ils veulent des chiffres, sachez qu’ils veulent davantage des recommandations ou des interprétations.

Un tableau de bord devrait toujours avoir une portion qui explique les impacts sur l’organisation et les actions à poser. Bref, ne jamais fournir des chiffres sans explications, communiquez efficacement les résultats.

 

 Facebooktwittergoogle_pluslinkedinFacebooktwittergoogle_pluslinkedinby feather

Laisser un commentaire