Augmenter sa visibilité à l’aide des « rich snippets »

Écrit  par   le 20 Déc 2011  dans Analytics, Stratégie de contenu   

Écrire une balise meta Description unique et originale est une vieille pratique, mais encore pertinente, qui permet de différencier et mettre en valeur la présentation de votre site dans les moteurs de recherche. Aujourd’hui, il est possible d’aller plus loin et de se démarquer des autres résultats à l’aide des « rich snippets » ou les extraits enrichis.

Même si c’est disponible depuis 2009, peu de sites semblent encore les utiliser. Pourtant, c’est une occasion unique d’augmenter sa visibilité dans les résultats de Google.

Qu’est-ce qu’un « rich snippet »?

C’est le descriptif fourni par Google dans ses pages de résultats qui va au-delà des 2 lignes traditionnelles de description. C’est un complément d’information (avis/critique sur un service ou un produit, prix d’un service, adresse de l’entreprise, etc.). Particulièrement intéressant pour les sites en tourisme, ceux qui offrent des critiques en ligne ou les sites de vente de produits.

Attention de ne pas confondre avec les snippets (sitelinks) qui est un plan de site sous certains résultats qui donne accès à d’autres pages du site. Google génère de façon automatique ces snippets. Il propose simplement le moyen de supprimer ceux que vous jugez inutiles via son outil Webmaster Tools.

Les types les plus courants de « Rich snippets »

  • Les produits : ajouter la balise Offer qui permet notamment d’afficher le prix.

APPLE

  • Les avis (critiques) : ajouter la balise rating ou dtrviewed pour afficher le score.

CRITIQUE

  • Personnes : ajouter la balise title ou role, affiliation, address.

personne

  • Recettes : on peut inclure une photo, ajouter la balise calories, cooktime, preptime, etc.

RECETTES

  • Événements : Google reconnaît les propriétés d’événements suivantes, qui sont issues du microformat hCalendar.

EVENT

Les microdonnées de Schema.org

Trois formats sont proposés par Google pour baliser votre contenu HTML structuré : les microdonnées, les microformats et RDFa. On peut choisir le format qui nous convient le mieux. Mais, Google a annoncé en juin 2011, une nouvelle initiative qui vise à privilégier un seul format, celui des Microdonnées de Schema.org. En partenaritat avec Bing et Yahoo!, cet accord avait pour but de présenter un format commun de microdonnées sémantique afin de faciliter la vie aux développeurs, mais aussi pour l’analyse du Web par les moteurs de recherche. On a vu les mêmes accords dans le passé avec les fichiers Sitemap.xml et robots.txt.

Les microdonnées utilisent des attributs simples dans les balises HTML (souvent <span> ou<div>) pour pouvoir affecter des noms concis et descriptifs aux éléments et aux propriétés.

À propos de microdonnées

Tester et soumettre à Google

Google détectera les « rich snippet » au cours de l’exploration suivante et un délai est nécessaire pour que les extraits enrichis apparaissent dans les résultats de recherche.

Vous pouvez également visionner une série de 10 vidéos présentant ce que sont les « rich snippets » et comment les intégrer dans son site web.Facebooktwittergoogle_pluslinkedinFacebooktwittergoogle_pluslinkedinby feather

Laisser un commentaire